Embaucher en CDI ou en CDD : comment choisir ?

Pour finir le montage de son projet d’entreprise, le recrutement des personnels est une étape incontournable. Mais, avant de se lancer, il est important de prendre en compte certains critères notamment les besoins de son entreprise, les risques financiers et surtout la nature des engagements contractuels. Alors, vaut-il mieux embaucher ses premiers salariés en CDD ou en CDI ? Découvrez ici quelques éléments de réponses pour éclaircir votre choix.

Le recrutement en CDD

Le contrat à durée déterminé procure de nombreux avantages pour l’employeur. Premièrement, le CDD va permettre à l’employeur de tester le candidat et de rompre ou renouveler le contrat selon les besoins. Le contrat de travail se termine automatiquement aux dates convenues par les deux parties contractantes sans qu’il y ait besoin de motivation ou de procédure à suivre de la part de l’employeur.
Dans le cadre de cet engagement, le salarié ne peut en aucun cas mettre fin au contrat sauf si une clause est établie expressément dans son contrat de travail. Dans le cas contraire, ce dernier doit aller au bout du contrat ce qui n’est pas le cas de l’employeur ; l’employeur peut arrêter le contrat s’il le souhaite. Il est à noter qu’on ne peut recruter en CDD pour tous les postes dans l’entreprise. En effet le recrutement en CDD nécessite une justification. Le principal inconvénient de ce genre de contrat pour l’employeur c’est le coût puisqu’à la fin de la durée du contrat l’employeur doit verser au compte de son salarié des indemnités compensatrices.

Le recrutement CDI

Si l’entreprise veut un réel engagement à long terme avec l’employé, elle doit choisir le CDI. Pour un employeur, un recrutement en CDI peut aider la société à trouver plus rapidement et efficacement les candidats idéaux. En effet, les chercheurs d’emploi devant deux postes privilégieront toujours celle en CDI par rapport au CDD. En cas de démission dans un poste en CDI, l’employeur peut tout de même garder son salarié pendant un préavis de 2 à 4 mois avec une option de renouvellement jusqu’à 8 mois. Le principal problème pour un CDI c’est la rupture du contrat. Si l’employeur veut changer d’employé, il n’a d’autre choix que de le renvoyer ce qui nécessite une procédure assez longue et coûteuse.
Pour conclure, si vous êtes sûr que la personne est sérieuse et compétente il est conseillé de choisir le CDI. Par contre, si vous le connaissez assez mal et vous voulez être sûr de ses capacités professionnelles, il est recommandé de lui offrir un CDD pour après le recruter en CDI.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *