Quels métiers recrutent sans diplôme ?

Les qualifications sont nécessaires pour commencer une carrière professionnelle. Cependant, il est tout à fait possible de pratiquer un métier sans disposer de diplômes. Différents secteurs recrutent des personnes formées sur le tas. Des employés sont aussi embauchés grâce à un simple certificat d’aptitude.

Travailler dans l’accueil ou dans la logistique

Le métier d’agent d’accueil est accessible à tout le monde ou presque. Le poste requiert parfois des qualités personnelles telles que la courtoisie, mais n’exige pas nécessairement un diplôme. Un chercheur d’emploi peut être retenu parce qu’il peut articuler quelques mots d’anglais. Dans tous les cas, il faut avoir une excellente élocution pour se démarquer des concurrents. Avoir une bonne présentation à tout moment est un vrai plus. À moins d’être pourvu de tatouages et de piercings partout, tout le monde peut tenter sa chance. La logistique est également un secteur qui embauche. Ce domaine aurait créé près de 54 000 postes pour les personnes sans aucune qualification en 10 ans. Mais savoir conduire un chariot élévateur serait d’une grande aide.

Pratiquer le métier d’aide-soignant après une brève formation

Avec le vieillissement de la population, la demande en aide-soignants ne cesse d’augmenter. Quelque 160 000 postes seront créés jusqu’en 2022. Cette nécessité d’avoir des agents qualifiés pour les services à la personne s’accentue avec le temps. Le métier ne requiert pas de diplôme. Par contre, il faut suivre une brève formation pour pouvoir le pratiquer. En effet, il faut souvent aider des patients qui ont perdu leur autonomie. La mission concerne l’alimentation, la toilette, les moments de plaisir et comporte aussi des courses en tout genre. Par ailleurs, il s’agit d’un travail assez physique. Ceci étant, les statistiques révèlent que 93% des 360 000 personnes qui pratiquent ce métier sont des femmes. Pour rappel, l’aide-soignant épaule l’infirmier ou le médecin dans l’exercice de leurs fonctions respectives.

Travailler dans la restauration ne requiert pas forcément un diplôme

Les métiers de bouche offrent l’opportunité à tous de commencer tout en bas de l’échelle et d’évoluer jusqu’au sommet. Bon nombre de restaurants accueillent des commis de cuisine ou bien des plongeurs qui n’ont pas le bac. La France est un grand pays de la gastronomie. Donc, le nombre d’emplois dans ce secteur porteur s’accroît à une vitesse exponentielle. Les établissements se plaignent parfois de former des collaborateurs qui partent pour un meilleur salaire chez les concurrents. Dans tous les cas, les restaurants, les brasseries et les autres cafés acceptent les jeunes fraîchement sortis de l’école. Mais si l’on veut évoluer vite dans ce secteur, il est préférable de suivre une formation pour se faire embaucher par les plus grands noms dans le domaine.

Essayer la vente et s’établir à son compte

L’économie repose sur les TPE/PME. Les petites entreprises et les indépendants sont la base même de la création de valeurs en France. Ce sont surtout les artisans pointus dans leur métier qui préfèrent cette option au salariat. Cela dit, des jeunes sans diplôme sont aussi nombreux à développer leur propre activité lucrative. Ce qui explique en partie une croissance annuelle des microentreprises de 7 %. Outre les prestations de services, la vente constitue un autre choix important. Internet facilite la tâche puisqu’il est possible d’écouler toutes sortes de marchandises sur la Toile. Différents modèles d’affaires coexistent parmi les vendeurs. Cependant, le MLM ou marketing relationnel reste le plus intéressant pour ceux qui aiment leur liberté. C’est une manière de bien gagner sa vie sans faire une concession sur sa famille. Pour exceller dans le MLM, comptez sur les conseils de Marketing relationnel, suivez des formations sur le marketing, apprenez comment persuader des clients, à créer un réseau de distributeurs, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *